• Course à la Content Place entre groupes de l’audiovisuel et OTT
17
Jul

Course à la Content Place entre groupes de l’audiovisuel et OTT

Produire du contenu, proposer des programmes pour tous les publics, accessibles sur tous les devices : c’est aujourd’hui le graal auprès duquel de nombreux acteurs se sont mis en quête.

Dans la famille opérateurs Télécoms, je demande Altice –ex SFR- bien décidé à devenir le «  premier opérateur de contenus en France » en France. C’était l’ambition affichée il y a un peu plus d’un an par  Michel Combes –PDG de SFR- lors de l’inauguration des nouveaux locaux de SFR en avril 2016. Depuis, SFR est devenu Altice et a largement mis en œuvre son ambitieuse feuille de route : un bouquet de 5 chaînes dédiées au sport – dont SFR Sport 1 en concurrence directe avec Canal+ et BeIN Sports – ou encore les chaînes de SFR News, avec notamment BFM TV. Côté presse, l’OTT est également présent, proposant la lecture des titres qu’il possède (L’Express, L’Expansion, Libération…) à ses abonnés ou en abonnement payant. Au printemps 2017, Altice renchérit sur l’offre audio-visuelle et lance My Cuisine, 1ère chaîne du PAF entièrement consacrée à la cuisine. Alors en ce début d’été, il ne restait peut-être qu’un chapitre à explorer davantage pour Altice : celui de la fiction. Fort de son offre de SVOD SFR Play, manquait-il de l’affirmation sur ce terrain? Le 11 juillet, l’annonce du lancement de Altice Studio est faite : une chaîne entièrement consacrée  au cinéma et aux séries, avec près de 400 films diffusés chaque année et deux nouvelles séries par mois  doit apparaître le 22 août… La guerre fait rage !

En effet, ces derniers mois ont été denses en matière d’unions, de lancements entre les principaux groupes TV et les acteurs de la fiction.

Du côté de TF1, l’union avec Studio 71 a été entérinée en janvier 2017. Studio 71, qui produit les contenus de plusieurs chaînes YouTube déjà très populaires, doit permettre à TF1 de toucher les Millenials et d’accéder également au rang de n°1… français du content place !! A partir de septembre, des contenus digitaux inédits produits conjointement par Studio 71 et TF1  seront proposés autour de 4 thématiques : humour, beauté, food et gaming.

Son de cloche très proche pour M6 qui lance Golden Moustache en 2012, collectif qui produit plusieurs talents du web largement appréciée des fameux Millenials, cible pour laquelle les noms de FloBer ou Adrien Ménielle est familier. Objectif ? Nourrir 6play, donner de la transversalité aux programmes des chaînes (en particulier W9) avec le web et notamment capter une audience présente sur You Tube.

Enfin, chez Canal+, le choix s’est porté sur Studio Bagel. Né en 2013, le studio de production a déjà mis en orbite deux autres sociétés Studio Movie et Studio gaming.

Et puis, rebouclons sur les OTT ! Orange, lui aussi engagé dans la bataille du contenu, a annoncé le 11 juillet, quelques minutes seulement après SFR et le lancement de Altice Studio, la création au 1er septembre de Orange Content. Une nouvelle entité directement rattachée à Stéphane Richard –(PDG de Orange), dont la stratégie sur le terrain des contenus est la suivante : « grâce à ses compétences d’opérateur et de distributeur, le Groupe veut être la plateforme de divertissement alliant qualité du réseau, large palette de contenus et expérience client enrichie. (site Orange)

Aurore B

 

altice