My Ramdam

Media Technologie Marketing
Chaque semaine, un concentré d’actualités portant sur la santé des medias, les nouvelles technologies et le marketing.

31
Oct

My Ramdam by My Media # 188

semaine 43 – 2014

Télévision

#ETVOUSNAVEZENCORERIENVU
Canal+ célèbre ses 30 ans d’existence ! La chaîne, qui a commencé d’émettre le 4 novembre 1984, va fêter l’événement dès ce soir avec le Zapping des 30 ans puis on assistera chaque jour à une surprise jusqu’au 16 novembre. 30 ans de programmes décalés mixant cinéma, sport, pop culture et insolence. Bref, Canal+ a 30 ans, et vous n’avez encore rien vu.

VU A LA TELE SUSPENDU
« L’émission où l’on regarde des gens regarder la télévision » sera suspendue à partir du 8 novembre. Lancé sur M6 le 18 octobre dernier, Vu à la télé ne s’arrête pas à cause de ses audiences (le dernier épisode aurait attiré 988 000 téléspectateurs) mais suite à un différend entre TF1 et Coyote, la société de production. La première chaîne française aurait interdit la diffusion d’extraits de ses programmes sur M6. Interrompue après 4 épisodes seulement, l’émission ne rencontrera pas le même succès que Gogglebox (dont le programme est adapté) qui cartonne actuellement en Grande Bretagne.

Cinéma

WILD BUNCH BOUSCULE LA CHRONOLOGIE DES MEDIAS
Wild Bunch annonce le lancement d’une société de e-distribution qui proposerait des films uniquement en VàD et en simultané en salle si la législation le permet. Une pratique déjà courante aux Etats-Unis dans le cinéma indépendant mais impossible en France à mois de respecter 4 mois d’écart entre la sortie et la diffusion en ligne. En s’appuyant sur Welcome to New York d’Abel Ferrara qui a généré plus de 200 000 vues en VOD, Wild Bunch souhaite défendre « des films qui méritent d’être montrés » et qui ne peuvent accéder jusqu’aux salles obscures.

Affichage

NETFLIX ARRIVE EN GIF
Netflix, le géant de la TV en streaming, est arrivé en grande pompe en France le mois dernier. Le lancement est orchestré en affichage autour de 2 000 écrans digitaux. Basée sur une centaine de GIF de films et séries proposés dans le catalogue, la particularité de cette campagne est qu’elle réagit en moins de 2h à la météo ou les événements qui font l’actualité. « Sous la pluie à l’arrêt de bus ? » Magique. Le GIF de Gérard Butler dans 300 se protégeant avec son bouclier s’affiche. A découvrir ici ou dans les lieux publics jusqu’au 25 décembre.

Web & Mobile

LE CAUCHEMAR DU RTB
A l’occasion de Halloween, TradeLab, spécialiste du RTB, a listé dans une infographie les principaux cauchemars du programmatic buying pour mettre en garde les annonceurs des dangers de ce mode d’achat. Les Robots cliqueurs qui génèrent du faux clic, un capping mal maîtrisé qui surexpose les internautes ou un périmètre de diffusion non défini qui mettrait les publicités dans des « situations délicates »,… Autant de paramètres à contrôler sous peine de nuire à l’image de la marque. Pour s’informer, c’est ici.

VERS UN YOUTUBE PREMIUM ?
YouTube envisagerait d’adapter son modèle économique en se rapprochant des offres de plateformes de streaming telles que Deezer ou Spotify. Susan Wojcicki, nommée à la tête du service vidéo de Google en début d’année, souhaite proposer un abonnement payant qui permettrait aux utilisateurs de visionner du contenu sans publicité. Ce ne sont que les prémices de la réflexion mais il semblerait que YouTube soit à la recherche de nouvelles sources de revenus.

Publicité

NESPRESSO, OUATE ELSE ?
Après les rumeurs et quelques secondes de teasing, nous découvrons enfin Jean Dujardin au côté de George Clooney, égérie de Nespresso depuis 2005. Dans une vidéo de 2 minutes, on assiste à une battle entre les deux acteurs puisqu’il ne reste (évidemment) qu’une seule capsule de café. Cette saynète illustre la nouvelle signature de la marque « How far would you go for a Nespresso ? » soit Jusqu’où êtes-vous prêt à aller pour un Nespresso ? Un duo réussi et un Dujardin qui affiche toujours un bel accent anglais. C’est par ici !

SPECIAL HALLOWEEN
Pour la promotion de sa nouvelle attraction (qui fait peur), le parc d’attraction suédois Gronalund a imaginé un dispositif un peu spécial. Disposé dans les rues de Stockholm, un panneau d’affichage relativement neutre avec une affiche blanche, un message « Do you dare to look at our new attraction ? » et un QR Code à scanner et là… c’est le drame. Découvrez la réaction de ceux qui ont osé dégainer leur smartphone.