My Ramdam

Media Technologie Marketing
Chaque semaine, un concentré d’actualités portant sur la santé des medias, les nouvelles technologies et le marketing.

02
Jun

My Ramdam by My Media # 318

semaine 22 – 2017

Télévision

TPMP : le sketch de trop ?
La réponse est oui selon de nombreux annonceurs. Ils sont très nombreux à avoir suspendu leurs campagnes sur la case. Chanel, Petit Bateau, Bosch ou encore DisneyLand Paris (et d’autres) : face à la polémique, ces annonceurs se dissocient de l’émission, en avançant que les valeurs de leur marque ne sont plus en adéquation avec ce programme. C’est pourquoi, My Media a supprimé la présence de ses annonceurs du cadre de TPMP, suite aux propos homophobes de Hanouna, contrevenant aux valeurs de ses clients.

A la suite de la séquence de « Radio Baba », le CSA a reçu plus de 20 000 plaintes visant le présentateur (un record !). La polémique a ensuite enflé par le biais de Chanel et Bosch qui ont été les premiers à se désolidariser de l’émission, suivis par d’autres annonceurs. Ce désamour pourrait entraîner de gros problèmes à la chaîne C8, qui a largement bénéficié de la cote de popularité de l’animateur de TPMP. La présidente de Canal+Régie a, par ailleurs, décidé de suspendre « pour un temps la totalité des écrans publicitaires ».

Différentes associations ont porté plainte, comme Le Refuge. La décision, qui sera prise par le régulateur de l’audiovisuel, sera rendue publique dans plusieurs semaines. Affaire à suivre.

cyril-hanouna-le-divan_5558663

Du rififi sur le petit écran…

Egalement sur France Télévisions La polémique sur C8 avec TPMP aurait presque failli nous faire oublier l’autre grande annonce de la semaine passée : la démission du directeur de l’information de France Télévisons Michel Field. Et ce, juste après le départ de David Pujadas du JT de France 2. Nommé en décembre 2015 par Delphine Ernotte, Michel Field avait affronté l’ire des journalistes de la maison audiovisuelle publique à de nombreuses reprises : d’une motion de défiance votée en avril 2016 à la polémique autour du reportage sur l’affaire Bygmalion programmé dans Envoyé Spécial et finalement diffusé. Entre accusation d’accointance avec le président Hollande, ou de faiblesse face au président Sarkozy et surtout doué d’une grande maladresse dans ses déclarations –« Ça m’en touche une sans faire bouger l’autre », citation piquée à Jacques Chirac pour évoquer le futur d’un journaliste de la maison – Delphine Ernotte a cette fois-ci jugé meilleur d’accepter le départ de Michel Field « par souci d’apaisement ». Un après-présidentielle un peu difficile du côté de FTV.

Virginie Ledoyen de retour dans une minisérie sur TF1 !
Le jeudi 15 juin à partir de 21h, TF1 lancera sa nouvelle série « Juste un Regard » adaptée du polar d’Harlan Coben sorti en 2004. Une minisérie composée de 6 épisodes de 52 minutes. La comédienne Virginie Ledoyen, qui n’apparait que très peu en télévision, tiendra le rôle principal au côté de Julie Gayet. Thierry Neuvic, Arthur Jugnot, Thierry Fremont, Jimmy Jean-Louis ou encore Mathilde Buisson feront leur apparition au cours des épisodes. C’est la deuxième fois que TF1 adapte une série à partir d’un roman de l’auteur américain. En 2015, Alexandra Lamy tenait le rôle principal dans « Une chance de trop », série qui avait réalisé de très bonnes audiences en rassemblant 7,7 millions de téléspectateurs en moyenne avec un pic à 8,7 millions, atteignant ainsi la meilleure audience pour une série française depuis 2006. Cette minisérie sera-t-elle à la hauteur de la précédente ? Pour en savoir plus, cliquez ici

Publicité

La 4G et la fibre d’Orange pour profiter de l’été !
Orange dévoile deux nouveaux films issus de la saga « Regards croisés » autour de nos douces soirées estivales. Le premier met en scène des jeunes qui doivent se retrouver à un concert de « Kungs ». Mais tout ne se passe comme prévu, ils se retrouvent coincés dans le métro… Heureusement pour eux, la qualité du réseau 4G va sauver leur soirée. Dans le second film consacré à la fibre, Max organise une soirée foot chez lui et va permettre à ses potes de ne pas rater une seule minute du match, peu importe où ils se trouvent dans la maison. Ce film est à retrouvé en TV en ce moment et la saga se poursuit en social media.

orange

Au détour de la toile

Google For Jobs : La nouvelle plateforme d’emploi
Il y a quelques jours, le géant Google a présenté un moteur de recherche d’emploi lors de sa conférence Google I/O. Sobrement appelé « Google For Jobs », ce moteur de recherche, même si aucune date de sortie officielle n’a été communiquée, sortira tout d’abord aux Etats-Unis. En France, dans un marché dominé par des sites comme Le Bon Coin ou Pôle Emploi, cette nouvelle est porteuse d’inquiétudes. Si les tests se révèlent concluants, Google va décider d’investir pleinement ce créneau. Le dernier exemple en date, celui du marché des opérateurs téléphoniques américains (Voir ici). Ce qui n’augure rien de bon pour ces groupes français, comme LeBonCoin avec près de 2,6 Millions de visiteurs uniques chaque mois, qui vont voir leur trafic fortement chuter. Comment ? Sur son moteur de recherche « classique » (Google.fr), le géant américain va faire « descendre » les liens de ses concurrents en bas de page pour s’octroyer une place de choix dans les pages de résultats de recherche. Entre cette place de choix et la puissance de ses algorithmes de recherche dédiés à Google For Jobs, le marché de la recherche d’emploi en France n’a qu’à bien se tenir ! Plus d’infos ici (en anglais)

Google-IO-2017-Sundar-Pichai-google-for-jobs-840x473