• Les salles obscures attirent de plus en plus : une année 2016 excellente pour le grand écran !
27
Apr

Les salles obscures attirent de plus en plus : une année 2016 excellente pour le grand écran !

L’année 2016 restera bel et bien dans les annales françaises du cinéma : plus de 41.5 millions de personnes se sont rendues dans une salle obscure en 2016, soit 1.5 million de plus qu’en 2015. Une dynamique imputable à une offre extrêmement variée qui a attiré les spectateurs occasionnels – entrée au cinéma au moins une fois dans l’année – au nombre de 28.3 millions, avec une surreprésentation des familles. Ce public peu consommateur est en revanche un poids lourd au niveau des volumes d’entrées. Ils représentent en effet 68% des spectateurs en 2016 et contribuent à hauteur de 30,4% des entrées de l’année. Les habitués – sortie cinéma une fois par mois – quant à eux représentent 32% des spectateurs sur les 12 derniers mois. Ce profil cinéphile compte davantage de 50 ans et plus, de 15-24 ans, d’étudiants, de parisiens, de CSP+ et de multi connectés.

En fait, la consommation de films attise la consommation de cinéma. 59% des 15-24 ans regardent des contenus en streaming chaque mois et pourtant ils représentent 64% des spectateurs. Les spectateurs sont en général fidèles à une salle : 66% ne fréquentent qu’une seule salle obscure dans l’année. Enfin, parmi les principales motivations pour choisir un film, on trouve dans un 1er temps l’histoire pour 38%, suivie du genre avec 36%, la bande annonce avec 33% et enfin les acteurs avec 27%. Pour découvrir le communiqué de presse de Médiamétrie, cliquez ici

cinema-gaumont-pathe-390€-seance-modernists-1