MyMedia

126 000 Radio : le point sur la vague de Novembre-Décembre 2020 !

Médiamétrie a publié le mois dernier les résultats de son enquête 126 000 Radio, dévoilant ainsi les audiences de la vague Novembre/Décembre 2020. Cette étude mesure donc les audiences durant le second confinement national instauré dans le contexte d’épidémie de la COVID-19, qui a été suivi par un couvre-feu établi à 20h à partir du 15 décembre.

Au global, l’audience du media radio faiblit nettement, comparée à la vague de Novembre/Décembre 2019, avec -3,7 points sur l’indicateur de l’audience cumulée. Cela correspond à une perte de 1 900 000 auditeurs, tandis que la durée d’écoute par auditeur est de 2h48 (en baisse de 2 minutes). Un des facteurs qui peut être avancé est le taux d’activité dans des conditions habituelles avant la crise sanitaire. Il n’est que de 47,2 % sur Novembre/Décembre contre 76,6 % sur la même période l’année dernière, lorsque la COVID-19 n’affectait pas encore nos modes de vie. Le télétravail ne favorise pas non plus l’écoute de la radio puisque les trajets en voiture sont désormais moins fréquents.

La station France Inter obtient d’excellents résultats sur cette vague avec un gain de plus de 2 points de part de marché et 20 minutes d’écoute par auditeur. Europe 1 chute d’un point en audience cumulée, tout comme RTL qui se maintient toutefois en gardant une PdA autour des 13% et en grignotant 5 minutes de DEA. La station RMC perd elle un point sur les deux indicateurs de part d’audience et d’audience cumulée. France Bleu est en retrait de 7 minutes sur la DEA.

Les stations musicales, qui souffrent particulièrement de cette période où le télétravail est mis en avant, connaissent des destins différents. NRJ baisse de 1,3 points en audience cumulée mais arrive à se maintenir sur la durée d’écoute (1h25mn par jour). Chérie FM gagne 11 minutes d’écoute et garde une part d’audience légèrement supérieure à 2%.  Période compliquée également pour Fun Radio. La station du groupe M6 est en retrait de près d’un point en AC. On observe un statut quo global pour RFM, M Radio, et Skyrock. Quant à Virgin Radio, la station détenue par Lagardère chute d’un point en audience cumulée.

Du côté des programmes thématiques, la variation d’audience la plus forte est à mettre au crédit de France Info. Elle est en hausse sur les trois indicateurs principaux dont notamment l’AC (+1,1 pts) et la PdA (+1pt). Les autres stations du groupe Radio France progressent principalement en durée d’écoute : France Culture voit ses auditeurs rester à l’écoute 18 minutes de plus que sur la même période un an plus tôt, France Culture obtient près d’un quart d’heure de fidélité supplémentaire de la part de ses auditeurs et France Musique gagnent 46 minutes d’écoute en une année.

Le couplage publicitaire Les Indés Radio subit lui une perte de 2 points en audience cumulée.

Rendez-vous en Avril pour connaître les audiences radio de la vague de Janvier/Mars 2021. Une vague qui devrait une nouvelle fois être empreinte des mesures sanitaires mises en place dans l’hexagone !

*Les données d’audience répertoriée dans cet article sont celles calculées sur la période Lundi/Vendredi

LC