MyMedia

Décollage réussi pour HPI, la nouvelle série de TF1

Succès annoncé pour HPI, associé à un plan massif d’auto-promotion qui aura eu l’effet escompté. TF1 croit beaucoup en cette nouvelle série et cela se voit. Au final, pari réussi avec plus de 9,3 millions de spectateurs en moyenne, HPI réalise un score exceptionnel pour la diffusion du premier épisode « Vent d’ouest ». Avec près de 39% de part d’audience, TF1 s’installe confortablement en tête des audiences pourtant challengées par un excellent Ratatouille diffusé sur M6. Le public de HPI est majoritairement féminin (60%), de plus de 35 ans (90%) dont une large part de +50 ans (69%).

Cette performance ne déméritera pas tout au long de la soirée avec un deuxième épisode se maintenant au-dessus de 9 millions de téléspectateurs en moyenne et toujours plus de 38% de PDA.

Pour ceux qui n’ont pas encore accroché à ce nouveau phénomène télévisuel, voici le pitch : Morgane Alvaro, proche de la quarantaine, est célibataire, mère de trois enfants (de deux pères différents), et criblée de dettes pour couronner le tout. Voguant d’emploi précaire en emploi précaire, cette femme de ménage dans un commissariat devient par inadvertance consultante pour la police criminelle après avoir résolu une affaire particulièrement ardue en seulement une nuit. Doté d’un quotient intellectuel de 160, cette quasi quadra aussi borderline que surdouée va tenter tant bien que mal d’allier sa détestation pour les flics à son fabuleux instinct d’enquêtrice.

Pourtant, l’actrice ne semblait pas enthousiaste à la réception du scénario. Ainsi, la jolie rousse déclarait dans les colonnes de la Voix du nord : « J’ai lu un premier projet qui ne m’enthousiasmait pas mais le personnage m’est resté… Elle faisait écho à plein de choses, et je sentais que je pourrais me l’approprier et en faire un peu mon clown »

In fine, elle participe à l’écriture, pousse le personnage vers la comédie et propulse la comédienne à contre-emploi des rôles qu’elle incarne usuellement.

Pour autant, l’exigence de qualité attendue des séries, challengée ces dernières années par les super productions des plateformes place la barre très haut. Passé l’effet découverte de cette première diffusion, il faudra confirmer le succès le 6 mai prochain. La fidélité des audiences constatées lors de la diffusion des deux premiers épisodes est toutefois de bon augure pour un succès renouvelé pour ce deuxième jeudi à haut potentiel. Alors : feu de paille succès prolongé ? Réponse dès ce soir !

FL & LC