Actu

Découvrez toute l’actualité de l’agence My Media mais aussi de nos métiers : Achat media, Publicité, Business, Campagnes, Opérations spéciales et Digital !

  • Actu
  • Écouter des podcasts : phénomène de mode ou mutation profonde des comportements ?
08
oct.

Écouter des podcasts : phénomène de mode ou mutation profonde des comportements ?

La création d’événements dédiés

« C’est pas de la radio, c’est du podcast ». Tel est le slogan de la première édition du Paris Podcast Festival qui se tiendra du 19 au 21 Octobre prochain à La Gaîté Lyrique à Paris. Signe d’un intérêt du public et des professionnels pour ce format audio, ce premier événement entièrement dédié au podcast sera l’occasion de mettre en lumière les plus belles créations et innovations dans l’univers du podcast (ou baladodiffusion chez nos amis québécois).

Du contenu exclusif qui suscite un intérêt

Longtemps limités à du simple replay d’émissions radio, les podcasts se développent beaucoup aujourd’hui dans une forme native avec du contenu audio exclusif, non diffusé à la radio. Nombreux sont ceux, dans l’univers des médias, à s’y intéresser.

Spotify a lancé le vendredi 5 octobre son interface Spotify For Podcasters qui permettra désormais aux créateurs de contenu de diffuser leurs émissions audios sur la plateforme. Cette annonce du géant américain de la musique en streaming promet beaucoup.
Il est encore un peu tôt pour dire si cette annonce va véritablement bouleverser le comportement des auditeurs sur le long terme mais c’est un élément à garder en tête.
Autre acteur à s’y intéresser, Mathieu Gallet. L’ancien directeur de Radio France a lancé cet été Majelan, le « Netflix français du podcast ». Cependant, le modèle ne serait pas le même que celui du géant de la SVOD (par abonnement) mais plutôt un modèle freemium avec un accès à des contenus exclusifs à la plateforme.

Quel modèle économique ?

La question du modèle économique et de la monétisation des podcasts est au cœur de la problématique des éditeurs (et des publicitaires). En 2017, les revenus publicitaires des podcasts ont atteint 313 millions de dollars aux Etats-Unis. On est encore loin des 14 milliards de dollars investis dans la publicité radio mais le chiffre est en constante progression.

Les acteurs du secteur cherchent la meilleure façon de monétiser le contenu audio. Le format du podcast est propice au native advertising. Les créateurs de contenu intègrent complètement les messages publicitaires des sponsors à l’émission audio. Ce type de contenu intéresse particulièrement les annonceurs et serait même plus apprécié par les auditeurs que les formats publicitaires classiques diffusés à la radio. Autre format qui se développe, la création de podcasts adhoc pour une marque portés par les grandes voix des stations nationales.

Une utilisation encore assez marginale en France malgré les progrès technologiques

Aux Etats-Unis, 40% de la population de 12 ans et plus a écouté un podcast au cours du dernier mois. En France, les auditeurs de podcasts sont encore peu nombreux mais leur nombre ne cesse de croître au fil des années (4.6 millions de 15 ans et plus, soit 9% de la pop.). C’est particulièrement vrai chez les Millenials. La tendance serait donc plutôt vers un basculement des pratiques.
Le smartphone est un élément clé dans cette mutation : les podcasts sont devenus extrêmement accessibles et téléchargeables facilement. Ils peuvent ensuite être écoutés en mobilité par exemple, sans connexion internet.

L’avenir nous dira si les podcasts étaient un effet de mode ou si vraiment ils s’ancrent dans le quotidien de nombreux français comme un média à part entière.

JD