Actu

Découvrez toute l’actualité de l’agence My Media mais aussi de nos métiers : Achat media, Publicité, Business, Campagnes, Opérations spéciales et Digital !

  • Actu
  • Fini les chocolats, place à la beauté
19
nov.

Fini les chocolats, place à la beauté

De KIKO à Nocibé en passant par Sephora, l’Occitane ou encore Clarins, les calendriers de l’Avent remplis de produits de beauté sont chaque année plus nombreux à inonder le marché des cosmétiques. Derrière ces objets d’apparence anodine se cache un véritable enjeu marketing pour les marques et leur image.

Un achat intéressant

Fini les traditionnels calendriers de chocolats. Désormais, pour patienter jusqu’à Noël, la mode est aux calendriers de l’Avent beauté. De l’entrée de gamme au luxe (comptez 30€ chez Nocibé et plus de 320€ chez Dior), ces objets parfois très originaux se vendent comme des petits pains en cette période de l’année.

L’intérêt pour le consommateur se trouve dans la rentabilité : certaines marques promettent un contenu d’une valeur 2 à 3 fois supérieure à son prix d’achat. L’occasion de se faire un petit (ou gros) plaisir avant l’arrivée des fêtes.

Mais alors, comment les marques trouvent-elles leur compte ?

Un enjeu important pour l’image de marque

En produisant ces objets complexes (design, produits exclusifs, etc.), les marques investissent sur le long terme : les calendriers permettent aux consommateurs de découvrir des produits qu’ils n’auraient pas forcément acheté en temps normal. Et côté marque, l’objectif est la fidélisation du client sur le long terme en lui faisant découvrir une partie de son univers.

En jouant sur l’originalité de leur calendrier ou en communiquant sur des séries limitées et des exclusivités, les enseignes de cosmétique espèrent également des retombées médiatiques, notamment sur les réseaux sociaux.

Un vrai succès sur le web

Les blogueuses et youtubeuses beauté se sont emparées de ces objets. Les articles, stories et vidéos sur le sujet se sont multipliés au fil des années.

Rentabilité du produit, test, unboxing, les accros de la beauté donnent leur avis, parfois très critique, sur tous ces calendriers. Attention aux marques qui ne joueraient pas le jeu et tenteraient de flouer le consommateur en manquant de générosité !

Ces vidéos connaissent un véritable succès. La youtubeuse « Lodoesmakeup » a multiplié par 4 son nombre de vues moyen sur ses vidéos unboxing de calendrier de l’Avent. Nul doute que ces objets de Noël ont encore de belles années devant eux.

JD