Actu

Découvrez toute l’actualité de l’agence My Media mais aussi de nos métiers : Achat media, Publicité, Business, Campagnes, Opérations spéciales et Digital !

  • Actu
  • Snapchat est-il mort ?
14
Oct

Snapchat est-il mort ?

En Février 2018, Kylie Jenner faisait perdre 6% de valeur aux actions boursières de Snapchat via un simple tweet : « Je suis la seule à ne plus du tout ouvrir Snapchat ou c’est juste moi ? ». Plus d’un an et demi après, le réseau social semble avoir retrouvé des couleurs et ceux qui prédisaient la mort certaine de la plateforme commencent à faire marche arrière.

Une mise à jour peu convaincante qui a mis en péril la plateforme

Au début de l’année 2018, les snapchateurs se réveillent et constatent que leur application préférée a été complètement remodelée. Les stories de leurs amis sont mélangées à celles d’influenceurs qu’ils ne connaissent pas, les utilisateurs sont perdus. L’application est accusée de trop mettre en valeur les marques au détriment des utilisateurs. Les pétitions en ligne se multiplient contre cette mise à jour, certaines récoltent près d’un million de signatures. Petit à petit, les utilisateurs les plus fidèles du réseau social abandonnent la plateforme et pour la première fois depuis sa création, Snapchat perd des utilisateurs au premier trimestre 2018. Quelques semaines après, le géant américain fait marche arrière sous la pression et propose une version de l’application à mis chemin entre l’ancienne et la nouvelle qui semble satisfaire ses utilisateurs.

Une concurrence rude

Précurseur sur les stories éphémères, Snapchat s’est fait copier par tous ses concurrents qui proposent désormais tous leur version du gadget. Instagram, Facebook, Whatsapp et même Youtube permettent aujourd’hui de publier du contenu vertical pendant un laps de temps limité. C’est sur Instagram que les stories rencontrent le plus de succès : plus ergonomiques, plus esthétiques, plus ludiques. L’outil a rapidement été adopté par les instagrameurs qui sont nombreux en 2018 à migrer de Snapchat vers Instagram.

L’orage est passé, retour à la croissance ?

Nombreux prédisaient la mort de Snapchat après ces tâtonnements l’année dernière. Mais l’application américaine semble avoir des ressources. En 2019, la plateforme a de nouveau gagné des utilisateurs. Les snapchateurs reprochent à Instagram un manque de proximité, un côté trop « vitrime », et Snapchat leur permet d’être plus naturel, plus détendu, sans avoir la pression de l’esthétique que peut avoir son concurrent.

Snapchat garde quelques spécificités, comme l’émoji flamme censé représenter la puissance d’une amitié à côté du nom des amis auxquels vous parlez tous les jours, fonctionnalité très appréciée des plus jeunes. En 2019 l’application a lancé le format « lenses » qui permet aux utilisateurs d’interagir en réalité augmentée avec des marques, comme la lecture de blagues Carambar ou faire une collection de sacs Louis Vuitton virtuels.

Aujourd’hui, en moyenne, d’après Médiamétrie Netratings, 13.1% des Français utilisent Snapchat chaque jour, ce qui en fait le deuxième réseau social, derrière Facebook, mais devant Instagram. Chez les 15-24, ils sont 48.5% à consulter l’application chaque jour, premier réseau social devant Facebook (46.9%).

JD