Actu

Découvrez toute l’actualité de l’agence My Media mais aussi de nos métiers : Achat media, Publicité, Business, Campagnes, Opérations spéciales et Digital !

  • Actu
  • Webedia rate le lancement de son nouveau média
17
Feb

Webedia rate le lancement de son nouveau média

Webedia rate le lancement de son nouveau média

Le lundi 3 février dernier, Webedia lançait en grande pompe son nouveau média « Le live on air ». La web TV portée par quelques visages connus de la télé et du net a connu des débuts très difficiles et après deux semaines, les programmes n’arrivent toujours pas à rencontrer leur public. 

Un concept plutôt novateur

Chaque jour entre 17h et minuit, sur l’ensemble des plateformes de streaming (Twitch, Youtube, Mixer …), Le Live on Air propose une succession de programmes originaux incarnés par des animateurs télé ou des personnalités du net.

Webedia cherche à toucher les millenials au cœur de leurs centres d’intérêt. Avec « Docteur Good » par exemple, présenté par Michel Cymès, Marine Lorphelin et Julien Ménielle, on parle santé. Avec « Social Club » par Kevin Razy, Agathe Auproux et Solay, on parle réseaux sociaux. Avec « Les supporters ont toujours raison » de Thomas Thouroude, Jhon Rachid et Kemar, on parle sport.

Sur le papier, le concept semble intéressant : des programmes originaux incarnés par des personnalités fortes, tout ça en direct sur plusieurs plateformes avec des interactions possibles avec l’audience. 

Une première ratée

Le lancement de la web TV présenté par Kevin Razy a connu des turbulences. Sur le plan technique, des problèmes de son, des coupures de flux, des décalages entre le son et l’image sont venus perturber la diffusion. A ces aléas sont venus s’ajouter des problèmes liés au contenu : blagues douteuses, utilisation du mot raciste « nigger », qui ont entrainé le bannissement de la chaine de la plateforme Twitch.

Dans le chat, les internautes s’en sont donnés à cœur joie et les modérateurs n’ont pas pu réguler correctement les échanges, et ont donc limité l’accès au chat. 

Un format pas adapté au digital

Lors d’un live sur sa chaîne Twitch, Squeezie, premier Youtubeur de France s’est exprimé sur ce lancement raté qu’il explique par « des concepts pétés », « des gens qui n’ont aucune passion » et un projet « tenu par des gens qui ont juste envie de faire des thunes. »

Plus largement, les utilisateurs de Twitch ont critiqué le format des émissions qui n’est pas adapté au digital, des programmes qui manquent de naturel, de chaleur et de convivialité. Certains habitués de Twitch ont vu dans « Le Live on Air » une attaque de la télé pour venir dénaturer la plateforme, reprochant à Webedia de ne pas avoir compris l’essence même de ce média.

Si Webedia veut faire perdurer sa web TV, il faudra prendre en compte les nombreuses critiques de ces dernières semaines et corriger le tir rapidement. Les programmes diffusés ces derniers jours réunissent moins de 1000 viewers en direct.

JD